Table ronde autour de l'appropriation culturelle

Jeudi 20 juin 2024  |  19h00 – 20h00  |  L'Oasis

 

La notion d’appropriation culturelle apparaît d’abord aux Etats-Unis, avant de se diffuser à travers le monde. Mentionné pour la première fois dans un article d’Arthur E. Christy datant de 1945, ce concept désigne l’utilisation d’éléments ou de codes appartenant à la culture d’une minorité par des membres d’une culture dominante ou extérieure à cette première. Les notions d’irrespect, d’offense et de spoliation sont intimement liées à l’étude de ces « emprunts » conscients ou inconscients, que la colonisation et la mondialisation peuvent banaliser. En organisant un festival des cultures du monde, ces questions sont évidemment présentes lors des choix de programmation et à tous les niveaux organisationnels de la manifestation (marché, repas des communautés, etc.).

 

Au-delà des polémiques, comment permettre un échange équitable entre les cultures ? Quelles sont les différences entre appropriation et appréciation culturelle ? Quels sont les éléments sur lesquels porter son attention pour favoriser des pratiques légitimes ? Comment engager sa curiosité en respectant les particularités et le caractère sacré de certains objets ou certaines coutumes ?

 

En collaboration avec La Marmite, mouvement artistique, culturel et citoyen agissant pour l’accès à l’art et la participation culturelle, et le Manoir de la Ville de Martigny, centre d’art contemporain, le festival ouvre le débat sur ces enjeux. Du Cameroun au Pérou, du Valais à Tokyo, entre pratiques artistiques, anthropologie et tradition, cette table ronde sera l’occasion de partager pendant une heure les expériences et les points de vue de nos invité∙es sur l’appropriation culturelle.

 

La discussion est ouverte au grand public et sera suivie d’un concert d'Akutuk Origins.

 

Avec

Loïs Zongo – artiste et ambassadrice de l’akutuk

Viviane Cretton – anthropologue, professeure HES-SO Valais-Wallis

Jorge Raka – artiste

Edith Vuignier Quinodoz – présidente de la section suisse du Conseil International des Organisations de Festivals de Folklore et d’Arts Traditionnels

Maïa Barouh – artiste

 

Modération : Virginie Nussbaum – journaliste culture au Temps

En collaboration avec La Marmite et le Manoir de la Ville de Martigny